Les lignes de conduite décrites sont en vigueur dans l’Unité des Maladies Trophoblastiques (UMT) du service de gynécologie oncologique du CHUM. Elles sont actualisées en fonction de la littérature récente.

Toutefois, le jugement clinique reste primordial et chaque patiente doit être prise en charge individuellement.

Dernière modification : 17 décembre 2011